[Lu sur  Miscellanees.net]

Tombée sur cet article au gré de mes recherches sur un sujet qui m’intéresse ces temps ci, les webdocumentaires, j’ai atterri sur un article rédigé par Capucine Cousin, journaliste à 20Minutes. Bonne synthèse du « phénomène » analysé d’un point de vue journalistique.

C’est sans doute un des formats journalistiques les plus prometteurs pour la presse en ligne de demain, et les plus excitants, en terme d’exercice journalistique, pour les journalistes. Le web-documentaire, qui mêle photo (sous forme de portfolio en ligne par exemple), son (audio), vidéo, et bien sûr écrit, voire accompagné d’un blog, est une forme de documentaire, donc de récit journalistique, qui exploite simultanément plusieurs ressources propres au web.

Premiers web-docus, Visa pour l’image…

Le premier, en France, qui avait fait parler de ce nouveau format était LeMonde.fr, avec « Le corps Incarcéré », sur la vie en prison en France. L’idée : on a un documentaire de 15 minutes (une durée très longue pour le web), séquencé par des tags (mots-clés) qui permettent au lecteur-internaute de s’orienter, voire d’aller directement à la séquence qui l’intéresse.

[Lire la suite sur Miscellanees.net]