Faire du journalisme en ligne, c’est avant tout se plonger dans un monde innovant,  qui voit apparaître une multitude d’usages liés à l’évolution des outils d’information et de communication. Difficile, dans cette culture omniprésente du Web, de ne plus constater que le métier de journaliste intègre de nouveaux enjeux, de nouvelles contraintes.

Polyvalence, réactivité sont autant de qualités à maîtriser. Dans un environnement où les consommateurs d’information deviennent sources d’information. Cette phrase vue sur le réseau social Twitter reflète la tendance actuelle: «Quand je veux une info, mes -followers- sont plus pertinents et rapides que Google!»

Pour les non-convaincus : le journalisme en ligne n’est pas uniquement réservé à ceux qui aiment entendre le bruit de leurs doigts boudinés crépiter sur leur clavier. Ou à ceux qui aiment, naturellement, exprimer leurs émotions à l’écrit.

Nous tentons de tenir compte de méthodes professionnelles garantissant une crédibilité certaine.

Le support Web requiert clarté et précision dans la rédaction et la mise en page des articles. Si l’on précise, que la lecture à l’écran est plus lente que la lecture sur papier. Celui qui exerce son métier dans les environnements numériques d’information, combine sa capacité d’empathie (comme tout bon journaliste) à une bonne connaissance du fonctionnement technique de l’Internet (songer au référencement,  à la veille informationnelle, à la gestion du back-office, se familiariser avec la programmation Web, les règles de graphisme)

Le Web, c’est la possibilité d’illustrer ses propos en utilisant plusieurs formats (Son, images fixes et animées, vidéo…). Une autre dimension pour une information dynamique, un contenu optimisé pour favoriser au final, une meilleure interactivité avec les internautes.

La liberté offerte (en théorie) par le Web à tous ceux qui veulent assouvir leur envie d’écrire, n’exclut pas le respect de ces éléments essentiels en matière de traitement de l’information en ligne. Afin que nous ne soyons plus «confondus», pour de bon, avec nos «collègues» bloggeurs.

Le Webjournalisme? De nouvelles pratiques pour une véritable reconnaissance.

Pour en savoir plus :
http://www.action-redaction.com/contenu.htm
http://plumeinteractive.canalblog.com/
http://www.redaction.be/

Un merci pour la contribution de Elina, Mickael et Mélanie, étudiants du Master Professionnel Communication et Contenus numériques de l’école de journalisme et de communciation de Marseille

[image actuelitte.com]