Invitation à l'event innovation dans le e-commerce du 20 janvier 2011

Hier soir, Leetchi et Malinea nous recevaient chez Microsoft pour une intervention sur l’innovation dans le E-commerce.  Et ce sont deux femmes entrepreneuses qui ont mené cette soirée : Céline Lazorthes et Catherine Barba. Voici mon compte-rendu de cet événement dont Celina nous avait présenté à bon teasing !

La salle était remplie à 90% d’hommes (mise à part l’équipe organisatrice qui était bien représentée en femmes et quelques membres de GirlzInWeb, dont Leila et moi) Pour un événement co-sponsorisé par Girls In Tech, la surprise était complète.

Céline, 28 ans, fondatrice et dirigeante de Leetchi.com a introduit la conférence en dressant le bilan de son activité, depuis un an, avant d’illustrer une innovation lancée en partenariat avec Pixmania sur Facebook avant Noël : le crowdgifting social. C’est-à-dire la possibilité de faire un cadeau commun sur un site E-commerce par le biais de son réseau d’amis !

Leetchi, pour celles qui ne connaissent pas encore, est une solution de paiement communautaire qui offre un paiement sécurisé, et permet d’organiser pour tout événement (anniversaire, mariage, pot de départ, etc.) une cagnotte afin de pouvoir acheter par exemple un cadeau commun. Pour nous, qui sommes souvent à l’initiative des cadeaux, c’est un excellent moyen de ne pas avoir à avancer les sommes d’argent.

En quelques chiffres, Céline nous a dépeint un marché prometteur :

  • 103 Milliards de $ sont échangés chaque année entre proches, dont 1/3 pour des cadeaux, soit 34 Milliards de $ dépensés globalement en cadeaux chaque année par des groupes de personnes (amis, collègues, familles)
  • Leetchi a permis de réaliser 2 500 cagnottes en 2010, avec un montant moyen de 350€ collectés/cagnotte
  • En moyenne, ce sont 12 participants qui s’y joignent (ou devrais-je dire participantes, puisque ce sont à 60% des femmes ayant un profil CSP++)
  • Avec 35% de croissance mensuelle pour ce service, nous allons toutes à un moment donné participer à l’une de ces cagnottes.

  • D’ailleurs, pour celles qui n’auraient pas encore eu cette occasion et si le besoin se présente, je vous invite à tester Leetchi : c’est gratuit, simple, festif et en prime, notre « hôte » nous offre 8€ de crédit sur une 1ère cagnotte créée avec le code « FIRST » (à préciser dans l’intitulé de celle-ci)

    Revenons au sujet : l’innovation dans le E-commerce ! Et oui, car Leetchi a deux types de clients : nous, les Internautes qui organisons des collectes en ligne, et les e-marchands, qui peuvent être partenaires de Leetchi, nous permettant ainsi de dépenser la cagnotte chez eux. Pour ces derniers, l’intérêt est double : bénéficier de paniers d’achat plus élevés que la moyenne, puisqu’en général les participants sont généreux, et attirer de nouveaux clients via un marketing viral qui permet de toucher autant de prospects que d’organisateurs et de participants.

    L’étude de cas de l’application Leetchi sur Facebook avec Pixmania a bien illustré ce dernier point ; désormais, vous pouvez directement accéder à l’outil Leetchi sur Facebook, créer votre cagnotte, inviter vos « friends » (éventuellement autour d’un événement commun organisé sur Facebook), collecter les sous et trouver le cadeau idéal dans le catalogue complet de Pixmania (intégré à Facebook via une API) pour le bénéficiaire.

    Apparemment, cette nouvelle application communautaire devance une des grandes tendances à venir.Réseaux sociaux + outils + E-commerce = succès garanti. En tout cas, Leetchi + Facebook + Pixmania = d’excellents résultats, puisque les cagnottes sont en moyenne de 500€ par ce biais, soit 40% de plus que les cagnottes habituelles !

    A suivre donc, avec vraisemblablement d’autres innovations à découvrir prochainement dans ce domaine, soit autour de cette problématique qui a trait au paiement, soit dans la recommandation de produits pertinents selon nos goûts affichés sur les réseaux sociaux.

    Avec son dynamisme légendaire, Catherine a pris le relais en précisant que Céline « incarne bien ce nouveau souffle entrepreneurial féminin dans le Web Français ». Fondatrice de l’agence de conseil en E-commerce Malinea qu’elle dirige également, elle a annoncé une autre nouvelle dans ce domaine: le lancement du Lab. Cette nouvelle entité ayant pour but de dénicher, de tester et de proposer des start-ups innovantes à des e-marchands ayant besoin d’optimiser des points primordiaux comme la transformation, le service-client, les catalogues, la présentation des produits, et bien d’autres thèmes pertinents.

    La création de ce Lab émane d’un constat simple : il y a aujourd’hui énormément de start-ups qui proposent des outils performants, et il y a aussi des milliers d’e-commerçants plus ou moins matures qui ont besoin d’être accompagnés dans leur choix des bonnes solutions. Alors, un intermédiaire légitime comme Malinea ne saurait être mieux placé pour faire le lien entre ces deux populations de l’écosystème E-commerce !

    Le Lab fonctionnera grâce à une équipe dédiée qui déploiera son talent sur un blog, au sein d’un Club qui organisera tous les trimestres des événements et rencontres, mais également dans une émission qui aura sans doute lieu sur BFM. Ce projet trouve des soutiens auprès de SoColissimo (La Poste), Euratechnologies (pôle d’innovation dans les TIC à Lille) et Vente-Privée qui annoncera d’ailleurs prochainement une nouvelle activité dédiée à l’accompagnement des marques dans le E-commerce.

    Pour illustrer son propos, Catherine a sollicité l’audience de la salle de conférence pour connaitre les innovations E-commerce qui nous ont marquées : des technologies de searchandising et de recommandation ont été citées, des applications mobiles qui se complètent (Voyages-SNCF.com -> Voyages-SNCF « Compagnon ») ont bien plu aussi, des systèmes de paiement sans création de compte font leur apparition, etc. De très nombreuses interventions ont permis d’ouvrir le débat, notamment grâce à Yohan Ruso (eBay) ou encore Xavier Court (Vente-privée) et il semblerait que le thème de l’innovation, notamment marketing et technologique, dans le E-commerce ait suscité un grand intérêt pour bon nombre d’entre nous. Une question m’a personnellement marquée : « Est-ce la fin du e-commerce et le début du commerce multi-canal ? »

    Les discussions et débats se sont prolongés autour d’un cocktail, où le networking a été très riche, et je remercie encore Leetchi et Malinea de nous avoir reçus et d’avoir permis d’aborder ce sujet tellement vaste et passionnant !