marie_amélie_frere

Portrait réalisé par Ivett Leruez-Santillana


# Bonjour Marie-Amélie. Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Prénom + Nom : Marie-Amélie Frere
Age : 29 ans
Etudes : DEA de Lettres Modernes et un Master 2 Pro de Gestion Editoriale de Site Web.
Entreprise + Poste actuel : j’ai passé 2 ans à gérer l’éditorial et les partenariats chez « Silicon Carne » (une société concevant des jeux en ligne).

« Je suis dans le web depuis 10 ans et pour moi, le contenu a toujours été primordial. Aussi, j’ai vu énormément de choses changer sur le web : après la forme (qui était assez contraignante) on a donné la place au fond et au contenu, ce qui est une excellente nouvelle pour les littéraires comme moi ! ».

Suite à une longue réflexion qui la menait vers la recherche, Marie-Amélie s’est rendu compte qu’elle souhaitait agir avec des effets visibles immédiatement et surtout avec un aspect pratique. « Quoi de mieux que le web ? Vous faites une modification sur un site, et le résultat est immédiat ! C’est dans cette optique que j’ai démarré ma vie professionnelle ! ».

Elle explique que le plus formidable dans le digital est son évolution permanente comme par exemple le Community Management (un métier qui n’existe que depuis 5 ans) ou le M business, développé avec l’App store.

« Le web 2.0 a cédé la place au web social », affirme Marie-Amélie, « prenons par exemple le social gaming, un des points les plus stratégiques du web actuel. Multiplateformes (web/reseaux sociaux/mobile), les jeux sont un vecteur extrêmement efficace pour générer du trafic et du chiffre d’affaire (la galaxie des jeux Zinga truste 3 des 5 premières places des applications les plus populaires sur FB. On dit que 30% du CA de FB serait généré par les jeux de Zinga)».

Aujourd’hui, Marie-Amélie explique que ces « réseaux » sont aussi précieux tant pour la vie personnelle que pour la vie professionnelle « Il faut cultiver ses réseaux –anciens élèves, collègues, amis-, il faut parler de ce que vous faites, de ce que vous voulez faire ! Vous n’êtes jamais à l’abri d’une bonne surprise ! ».

C’est en appliquant ce conseil qu’elle a rejoint l’association Girlz In Web il y a un an, pour échanger avec des personnes ayant les mêmes intérêts professionnels qu’elle. « Quand on travaille dans les tech, peu de gens dans notre entourage savent ce qu’on fait et la case « geek » est sympa, mais réductrice. Ce qui me plait est la confiance que le groupe nous donne sur nos initiatives, sur ce que nous pouvons apporter, en poussant chacune d’entre nous à donner le meilleur d’ elle-même ».
« Pour moi, Girlz In Web, ce n’est pas seulement un réseau professionnel, c’est aussi un groupe des filles géniales qui gagnent vraiment être connues. Et on s’y emploie. Toutes ! ».

Aujourd’hui, Marie-Amélie souhaite donner un tournant à sa carrière et est à la recherche d’un poste dans le social gaming où elle pourra mettre à profit son expertise conseil/stratégie en social game et social media.

Pour en savoir encore plus sur Marie-Amélie, suivez-là sur Twitter : @mafrere
Et consultez son CV : doyoubuzz.com/marie-amelie-frere