coulon_sabine

# Bonjour Sabine. Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Prénom + Nom : Sabine Coulon
Age : 33 ans
Etudes : Bac S opt. maths / Licence de philosophie – Université de Poitiers / Maîtrise com’ internationale – University of Technology de Sydney / DESS com’ internationale et interactive – IAE de Lille
Entreprise + Poste actuel : Web content strategist chez Welab, agence éditoriale interactive que j’ai fondée en 2010. Moulin à idées/projets.

# Pourquoi as-tu suivi ces études ? Dans quel but ?

On m’a toujours seriné que j’étais polyvalente. J’ai fait un bac S pour repousser le moment de choisir « ma voie », puis de la philo parce que le monde m’intéressait dans son ensemble, et par refus de me focaliser sur un seul de ses aspects. J’ai poursuivi en communication par besoin de (re)mettre un pied sur terre et pour élargir mes possibilités d’études à l’étranger. Quand j’ai bifurqué vers la com’, j’ai choisi mon université (Lyon 2) et mon tout premier stage pour leur dimension éditoriale web. L’intérêt pour le marketing est venu sur le tard. J’ai mûrement réfléchi chacun de mes choix, et c’est plus tard en regardant en arrière que je constate leur absolue cohérence et la richesse que j’en tire aujourd’hui.

# Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton métier ? Qu’est-ce que tu aimes le plus ?

J’aime par-dessus tout la vision globale et transversale des enjeux de l’entreprise que permet le web. Et c’est sur le contenu, le fond, le sens, que se cristallisent nombre d’enjeux selon moi. Pas étonnant donc, que je travaille sur les stratégies de contenu. Mes instants favoris sont certainement ceux où, en direct avec le client, se révèle l’ADN de l’entreprise, les pivots de son discours … Inventer utile, à but commercial ou humain, est assez kiffant. Le management, de projet et d’équipe, est aussi un moteur pour moi.

# Comment envisages-tu ton évolution professionnelle ? Un exemple ?

Comme aujourd’hui, en mieux ! J’imagine assez bien Welab grandir, et je souhaite m’associer pour le faire. Je veux aussi développer des offres de sites et d’applications pour mon compte. Je travaille déjà dessus d’ailleurs … Je souhaite aussi multiplier les occasions de partager mon expérience et ma vision, dans des conférences et publications.

# De quels conseils aurais-tu voulu bénéficier pour ton évolution professionnelle (mais que tu n’as pas eus) et que tu souhaites maintenant nous faire partager ?

1/ Le réseau est une clé majeure. Si tu en as un (famille, école de commerce …) cultive-le. Sinon, crée-le de toute pièce, le plus tôt sera le mieux. Fais tes choix (d’études, de stages, de side projects) en tenant compte de cela.
2/ Mieux vaut un stage chiant dans une grosse boîte avec un beau nom qui claque, qu’un stage intéressant dans une sombre enseigne inconnue. C’est aussi triste qu’idiot, mais cela joue un rôle majeur dans le décrochage d’un premier emploi salarié. Un seul suffit en revanche !
3/ Fais-toi confiance. Entreprends, ose, et passe tes idées à la moulinette de leur réalisation. Vois grand, exige, demande. La vie se chargera bien assez de revoir tes ambitions à la baisse, ne prends pas les devants.

# Pourquoi fais-tu partie de GIW ?

J’y suis en tant que citoyenne du monde, de France et du web, aussi grandiloquent que cela sonne. Parce que je crois à l’utilité de ce réseau, pour moi et au-delà. Et cela se vérifie chaque jour. Les doigts de la main ne suffisent plus pour compter celles qui, grâce à GIW, on évolué dans leur carrière.

# Quel est ton rôle au sein de l’asso ?

Je l’ai co-fondée en 2009 en rejoignant très vite Lucile Reynard et Célina Barahona lorsqu’elles ont initié le collectif. J’ai partagé la responsabilité éditoriale du portail en 2010-2011. Cette année je suis secrétaire générale, avec pour mission d’éclaircir et fluidifier le fonctionnement du réseau. Objectif : top efficacité ! Une mission aussi casse-bonbon pour tout le monde, que nécessaire !

# Que retires-tu de ton implication dans l’asso ?

Girlz In Web renforce mon sentiment de faire partie d’un tout, j’y suis à ma place au sein de la communauté des professionnels du web. Mon implication m’apporte aussi la connaissance et reconnaissance de pairs, au féminin comme au masculin. Et cela créé des opportunités assez incroyables : je vais par exemple représenter GIW au Women’s Forum cette année.

# Liens utiles vers :
Site : http://www.welab.fr
Linkedin : http://www.linkedin.com/in/sabinecoulon
Twitter : @sabinecoulon
Facebook : http://facebook.com/sabinecoulon