Viviane Reding, commissaire européenne à La Justice


L’intervention de Viviane Reding au Women’s Forum a été un des temps forts de l’édition 2011. Pour celles auxquelles son nom ne dit rien, sachez juste une chose : c’est elle qui, alors qu’elle était commissaire européenne en charge de la Société de l’Information, réussit à imposer aux opérateurs téléphoniques européens la réforme des tarifs de roaming. Autant dire qu’on lui doit une fière chandelle. Aujourd’hui Vice-présidente de la Commission européenne, elle est commissaire européenne à la Justice, aux Droits fondamentaux et à la Citoyenneté.

Viviane Reding raises awareness

Elle est intervenue en plénière sur le thème « What if we had to do even more to advance women in corporations ? ».
Voici ce que j’en ai retenu : il y a 50% de femmes au « bottom level » dans les entreprises. Au top, dans les conseils d’administration des plus grandes sociétés en Europe, on arrive à 13% de femmes. Un chiffre qui progresse de 0,5% par an seulement. Et un chiffre qui agace beaucoup Viviane Reding qui veut que les choses bougent plus et l’a fait savoir avec une grande fermeté en parlant de « give a push to companies, raise awareness. »

Make women board ready !

Une des pistes : « get company to think differently about talent ». Une piste que j’ai par ailleurs souvent entendue lors de ces 3 jours au Women’s Forum. Une autre piste pour que les choses changent : que les grandes écoles, notamment les écoles de commerce, préparent et forment les femmes à siéger aux conseils d’administration : « make them board ready ».

« Networking is most important, we have to make women understand it’s necessity »

C’est la citation que je retiendrai de Viviane Reding, qui a insisté sur l’importance et l’aspect incontournable du networking pour une carrière. C’est pourquoi quand j’ai eu l’occasion de lui poser une question, j’ai choisi celle-ci : « Un mot aux femmes qui ne networkent pas ? ».

Sa réponse en images.