A l’occasion de la rencontre que nous avons organisée avec Coca-Cola, nous avons fait connaissance avec Stéphanie Goujon, fondatrice et déléguée générale de l’Agence du Don en Nature. De la pub à entrepreneuriat social, il n’y a qu’un pas que la jeune femme a franchi, en mettant Internet au cœur du fonctionnement de son association.

Stéphanie, peux-tu résumer ton parcours professionnel en quelques lignes ?

Diplômée d’HEC , après onze ans dans la publicité, j’ai réorienté mon parcours à 180 degrés pour m’engager dans l’entrepreneuriat social. Je dirige aujourd’hui l’Agence du Don en Nature, une association combinant solidarité et respect de l’environnement. Son credo : moins de gaspillage, plus de partage.

Alors que l’on entend parler de crise, de misère, d’individualisme, j’ai décidé, il y a près de 3 ans de m’investir pour changer concrètement les choses. Née en 1974, je suis diplômée d’HEC et j’étais jusqu’en 2009 directrice commerciale chez DDB, une des premières agences de pub mondiales. Ce tournant de carrière est venu après la naissance de ma fille. J’ai eu à ce moment là une sensibilité accrue pour les questions touchant à l’environnement. Et malgré la crise économique qui frappait déjà à l’époque, j’ai eu envie de reprendre mon destin en main.

Comment t’es venue l’idée de créer ADN ?

Partons d’un constat simple et cartésien : pourquoi détruire des millions de produits neufs alors que d’un autre côté près de 8 millions de personnes en France sont dans le besoin, en dessous du seuil de pauvreté ? Rééquilibrons-la donne !  Offrons à ces produits invendus une deuxième vie et faisons en même temps un geste pour la planète.  C’est la mission de l’Agence du Don en Nature,  association dont je suis devenue la déléguée générale.

Ce qui me motive au quotidien : construire une passerelle entre le monde lucratif et le non-lucratif, une véritable innovation sociale. C’est aussi le sentiment d’être – un peu – utile, avec le sourire d’une femme qui retrouve confiance grâce à un produit de beauté, ou d’un jeune de quartier qui reçoit un kit d’électroménager pour s’installer.

Quel est l’apport d’Internet dans la gestion de l’association ? Sa communication ?

Internet est au cœur de l’activité d’ADN… A travers son catalogue en ligne, ADN se pose comme la première association numérique nouvelle génération. ADN a mis en place un catalogue de commande en ligne intuitif, convivial, rapide et en constante évolution, en fonction des besoins et des suggestions de nos partenaires.
Concrètement, le site de commande en ligne fait office d’interface logistique entre l’entrepôt et les associations du réseau ADN. Les stocks sont synchronisés  et mis à jour en permanence. L’association qui passe commande en ligne a donc accès à l’intégralité des produits en stock. Le choix d’une logistique en ligne s’est également fait dans une optique environnementale (pas de catalogue papier).
De plus, ADN s’adonne à numériser l’ensemble de ses processus : e-newsletter / factures en ligne / e-invitations.

Internet est aussi notre principal outil de communication :

Avec 65 entreprises partenaires, nous nous devons de tenir un reporting actualisé. Avec notre réseau de 280 associations, l’information ne manque pas ! Il s’agit alors de sélectionner, hiérarchiser et ordonner les actualités que nous souhaitons diffuser.

Pour cela les réseaux sociaux sont des outils formidables. Ils permettent de publier gratuitement et rapidement des infos clés tout en ayant un impact à grande échelle.

Quels conseils voudrais-tu donner à ceux qui, comme toi, veulent se lancer un projet solidaire en étroite relation avec le Web ?

– Adoptez un positionnement distinctif et pointu : faites des choix !
– Donnez une image professionnelle grâce à un site web graphiquement épuré et synthétique, ne « noyant » pas l’internaute dans le trop plein d’informations.
– Pensez aux ressources et au temps dont vous disposez pour élaborez un plan de communication : animer votre blog ou votre page facebook prend souvent beaucoup plus de temps que ce que l’on peut imaginer.
– Faites une veille permanente sur les sujets liés à votre activité : cela vous servira à regrouper les informations qui peuvent être utiles à votre communication, ainsi qu’à l’analyse des retombées de cette dernière.

Quels sont tes sites/liens indispensables professionnellement ou autre (perso, etc) ?

Les grands classiques : Twitter, l’outil incontournable pour « suivre » et être « suivi », Facebook, pour informer vos internautes de ce que vous faites et créer votre « communauté », et Google Alerts pour veiller sur les actualités de votre secteur…
Dans le secteur associatif : Comm Asso, donne de précieux conseils pour la communication de votre association, LesAssos.com, une communauté d’associations en ligne, et Sustainatwork pour rester informée des actualités de la solidarité et du développement durable.
Enfin j’apprécie beaucoup Issuu qui permet d’améliorer la présentation des documents et de les intégrer sur un site web ou un blog.

+ Le Site de l’Agence du Don en Nature