Géraldine Geoffroy

1. Peux-tu nous raconter ton parcours en 3/4 phrases maximum et 3 hashtags?

J’ai fait mes études à l’ESC Grenoble. A l’époque j’étais très généraliste, sans orientation professionnelle particulière en tête.
Mon année césure chez GE Money Bank a été une révélation. Il s’agissait d’un stage en marketing où l’on m’a confié (par hasard) la conduite d’un #projetweb.
Pas simple au début de #coordonner les équipes IT, marketing, communication, commerciales… autour d’un même objectif. J’avais 22 ans. On m’a remis un award de #gestiondeprojet. Depuis je n’ai jamais changé de métier.

2. Le web, tu es tombée dedans visiblement, ok mais qu’est ce qui te plait fondamentalement dans le web?

Ce que j’aime dans le web que je vis, c’est le fait de construire, à partir d’un besoin, d’un manque, un livrable. Ça paraît très « conseil » comme terme mais le fait de produire/ construire quelque chose est indispensable pour moi.
J’aime aussi la multitude des métiers, des spécialités que le web a créé. Moi je n’ai jamais voulu choisir : je suis restée généraliste. Mais j’aime travailler avec des experts de l’ergonomie, de la web analytics ou autre…
Enfin, j’aime que le web soit à la portée de tous, mais que les gens se rendent vite compte que sans être accompagné, c’est difficile. C’est un peu comme faire du ski. En soit il suffit de se laisser glisser et de contrôler sa vitesse. Mais en réalité, la méthode ou technique change tout.

3. Si tu devais dire ce qui t’anime profondément, ce serait quoi?

Le rythme irrégulier des projets. L’alternance des phases de réflexion et opérationnelles.
Un projet c’est un peu une histoire : ça a un début, un milieu, une fin, des rebondissements. J’aime l’idée qu’au début rien n’est écrit. Je collecte les besoins, je challenge les idées de départ, je propose des solutions, je rédige, je test, etc…
Récemment j’ai travaillé sur le déploiement de réseaux sociaux d’entreprise. Réussir à transformer la façon de travailler des salariés d’une entreprise, via l’usage d’outils collaboratif, ça aussi c’est très motivant.

4. Quels sont tes projets/réalisations dont tu es le plus fière et que tu souhaiterais partager avec nous?

Je ne suis pas fière d’un projet en particulier mais plutôt d’un résultat.
Je suis fière de gérer des projets web, de traiter de problématiques techniques, de travailler en étroite collaboration avec les équipes IT, tout en ayant fait une école de commerce. C’est très souvent un point qui étonne les personnes en face de moi. A chaque entretien pour une nouvelle mission, c’est un sujet qui revient. Les gens recherchent la plupart du temps des ingénieurs. Je suis fière de pouvoir les étonner sur ce point.

5. L’éditorial de GIW : tu viens de rejoindre l’équipe édito, dans quelle optique, quelles sont tes ambitions pour cette team?

A vrai dire, je fais partie de l’équipe édito depuis presque un an déjà. Et je vais continuer pour plein de raisons :
Avoir une activité extra pro, mais tout de même dans le domaine du web, est très important pour moi. Cela permet de garder un œil ouvert sur l’actualité, les projets des autres, les bonnes idées, etc… De prendre un peu de recul par rapport au boulot quotidien.
Ecrire pour le portail GIW est un exercice passionnant. Cela permet d’approfondir certains sujets, de se forcer à être synthétique, et surtout de faire savoir son savoir comme dit Célina ! Et partager ça avec une équipe aux profils variés c’est grisant.

6. C’est quoi ta next step / ta prochaine ambition professionnelle?

Au boulot, c’est de continuer à avoir des missions captivantes, dans des contextes où le web représente une grosse part du business.
En dehors des heures de travail, ce qui m’occupe énormément en ce moment c’est un site internet : Breizhaway.com
Il s’agit d’un site de location de maisons de vacances entre particuliers, spécialisé sur la région Bretagne.
Le projet est celui de mon copain. Je l’accompagne depuis septembre dans la formalisation de ses besoins, dans la méthodologie de projet, du choix de la charte graphique, à la recette des fonctionnalités.

Le site sortira début juillet.

www.breizhaway.com
http://www.facebook.com/pages/Breizhawaycom
https://plus.google.com/u/0/112743183752498093560/posts
https://twitter.com/#!/breizhaway