Elles étaient 31 participantes curieuses de découvrir le Design Thinking à se retrouver dans les locaux cosy de Ligatus, perchés au dernier étage d’un bel immeuble du quartier branché de South Pigalle.

Dans une ambiance conviviale et inspirée, Dalila Madine, fondatrice de la French Future Academy et coach Design thinking certifiée de la d.school (l’école de Design de l’université de Stanford), a partagé les principes de cette méthode innovante.

« La plupart des gens pensent que le design consiste à mettre du rouge à lèvre sur un gorille » pour reprendre la citation de Dieter Rams : quelle erreur !

Le Design thinking est un ensemble de processus, d’outils et un état d’esprit inspirés du design permettant de créer des biens, des services et des expériences centrés sur les utilisateurs, dans tout type de secteurs.

« Design is not about how it looks, it’s about how it works », disait Steve Jobs.

Cette démarche de co-créativité doit être conduite par une équipe de projet interdisciplinaire qui va concilier attentes des utilisateurs, faisabilité technologique et viabilité économique.

Cette méthode se déroule en 5 étapes :

  1. Empathie : il faut analyser et comprendre l’expérience vécue des utilisateurs grâce à l’observation directe, sans préjugés.
  2. Définition : il s’agit identifier les problématiques et les hiérarchiser pour retenir le problème à régler avec le projet.
  3. Idéation : durant cette phase de brainstorming, toutes les idées doivent être partagées et la créativité encouragée.
  4. Prototypage : il s’agit de développer des maquettes pour passer de l’idée au concept et ainsi concrétiser le projet.
  5. Test : il faut choisir la meilleure idée, la proposer aux utilisateurs, apprendre de leur feedback et l’adapter.

Une fois les grands principes du design thinking partagés, Dalila a proposé aux participantes une mise en pratique avec un cas concret d’actualité : la déconnexion !

Par petits groupes, les participantes ont testé pendant 2h chaque étape du design thinking… sans oublier d’échanger leur carte de visite et même d’utiliser l’option géolocalisation de LinkedIn !

Les idées ont foisonné : des participantes ont créé une box qui mesure le temps de déconnexion qui se transforme en réductions et bons plans pour des activités culturelles et physiques, d’autres ont imaginé une box remplie de petits papiers à piocher une fois par jour pour s’obliger à s’adonner à une activité dans le monde réel !

Bravo à toutes ! Il ne vous reste plus qu’à appliquer ce processus de créativité dans vos futurs projets professionnels ! Et pour approfondir vos connaissances, vous pouvez consulter le site de la French Future Academy.

Et pour profiter des nombreux événements de Girlz in Web, adhérez ici.