Premiers pas au Women's Forum for economy & society

Affichage à l'entrée du women's forum 2011

Le Women’s forum a ouvert ses portes hier pour deux jours et demi de conférences, de partage et d’échange avec 1400 femmes de 80 pays. On y croise là un prix Nobel de la paix, ici une CEO et une directrice exécutive, de nombreuses décideuses, des cadres dirigeantes, ou encore des présidentes… Des femmes qui font le monde d’aujourd’hui et contribuent quotidiennement à le changer. Girlz In Web a eu le privilège d’être invité au Women’s Forum, et c’est moi qui représenterai le reseau et y assisterai pendant toute sa durée.

photo d'un groupe de femmes au women's forum

Pour le Women’s Forum, 2011 est l’année de l’improbable. Révolutions dans le monde arabe, catastrophe de Fukushima : “le monde tel que nous le prenions pour acquis est sorti de ses gonds, et se retrouve face à des configurations et des situations que nous étions loin d’anticiper”. Tant et si bien que tout semble possible. Pendant cette édition, la question centrale que se posent les centaines de femmes réunies à Deauville c’est “What if ?”.

Défis, imagination, engagements : les réflexions se veulent constructives et ouvertes vers un futur meilleur et plus équilibré. Pour les femmes du monde, mais pas seulement. A travers la condition des femmes c’est celle de l’humain que l’on veut améliorer. Pour que, comme le disait hier Jude Kelly, D.A. du Southbank Centre à Londres, plus personne ne voit des portes se fermer devant lui pour des raisons dont il (ou elle) n’est pas responsable. Ouvrir les portes, l’accès aux postes de décision, la gouvernance, donner plus de place de pouvoir aux femmes, et ce dans le but d’améliorer le monde : c’est l’enjeu du Women’s Forum.

presentation retransmise au women's forum

Ma raison d’être ici ? Regarder, échanger, écouter, m’inspirer. Je viens trouver un renouvellement d’énergie pour continuer d’en consacrer à Girlz In Web, dont je suis secrétaire générale depuis septembre dernier. Et je viens, aussi, identifier de nouvelles ressources et de nouveaux modèles féminins pour les partager avec vous. J’ai déjà quelques images en boîte que je partagerai ici même au plus tôt, dès que le montage vidéo sera fait.

representation d'un tweet de girlzinweb
Rendez-vous donc bientôt avec :
– Viviane Reding, vice-présidente de la commission européenne
– Johana Sabroux, confondatrice et rédac chef de Satellinet
– Isabelle Germain, journaliste et fondatrice des Nouvelles News
– Valérie, blogueuse sur Crêpe Georgette
– Susan Stautberg, présidente de PartnerCom fondation et co-fondatrice de Women Corporate Directors

Ne ratez plus nos événements !

Pour ne rien rater de l'actualité GIW, inscrivez-vous à notre newsletter. Promis nous ne vous inonderons pas d'envois, seulement l'essentiel.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *