giw_badges_GIW_fondblanc

Après avoir fêté dignement nos deux ans, nous entrons dans la troisième année de ce jeune réseau. C’est chouette de le voir grandir, et c’est en très grande partie grâce à tous les soutiens, énergies et personnes qui participent à son essor. L’entrée dans une nouvelle année est l’occasion de vous souhaiter à toutes et tous de jolis succès et de beaux projets professionnels. C’est aussi l’occasion de réaffirmer ce qu’est Girlz in web : ses valeurs, son positionnement, ses ambitions et particulièrement ici, ceux de ce site.

Pour la petite histoire

Ne nous le cachons pas, Girlz in Web est né d’un premier constat : celui que les professionnELLES de nos métiers étaient un peu moins visibles que leurs confrères masculins. Pourtant, quelles qu’en soient les causes (nombreuses et variées), le credo de Girlz in Web a dès le début été de ne pas aborder cette situation de manière fataliste ou victimisante. Oui après tout, les portes s’ouvrent si on les pousse. Vint le second constat : les femmes dans les secteurs du web et des nouvelles technos sont certes un peu moins visibles mais elles sont très nombreuses. Et elles sont très nombreuses à être passionnées, ambitieuses, entrepreneuses, créatrices, expertes. Pourquoi ne pas essayer de le montrer un peu plus ? 🙂

Les fondements

Monter en compétences, agrandir ses réseaux professionnels, échanger des connaissances et expertises, se rendre visible, sont les fondamentaux pour tout professionnel, et cela se vérifie particulièrement dans nos secteurs d’activité. Savoir faire, faire savoir. Les femmes seraient limitées par de nombreux plafonds de verre? Oui, un peu, sûrement. Est-ce une fatalité? Certainement pas. Les conditions pour booster ses compétences en networking et accroître sa visibilité doivent juste être créées au sein d’un réseau professionnel.

Mais pas uniquement. Il faut également créer les conditions pour que la prise de parole soit facilitée. Certain(e)s le découvriront peut être en lisant ces lignes, d’autres ne voudront pas l’admettre, et pourtant nous l’avons vérifié : les femmes, même très calées dans leur domaine, hésitent parfois à admettre qu’elles puissent être expertes ou légitimes sur leur sujet. Qu’à cela ne tienne. Il n’y a aucune raison qu’il en soit ainsi.

Un réseau « de femmes » ?

Oui parce que nous nous trouvons un point commun : celui de nous sentir moins visibles, question confiance en soi on a connu mieux, quoiqu’on en dise. Cependant nous avons beaucoup plus intéressant à partager que le fait d’être des femmes, même si évidemment ce point commun nous aide / a aidé à plus facilement lâcher prise et nous exprimer sur nos expériences professionnelles (oui on parle très rarement de nos ongles ou de nos couples, étonnant hein). In fine, question confiance en soi, c’est plutôt payant. Nous ne revendiquons pas le fait d’être représentatives de toutes les femmes de ces métiers. Girlz in web n’a pas vocation à s’exprimer « au nom des femmes », mais juste de proposer une initiative à celles qui veulent se rendre visibles et faire croître leur réseau en s’appuyant sur un réseau existant, dynamique et ouvert. On n’y « entre » pas, on y contribue, si on veut. Ce n’est ni un lobby, ni une entreprise, ni un club. (Je vous entends dire « mais c’est une association enfin ! », cela est vrai, son statut juridique est celui de l’association pour des raisons évidentes de gestion financière entre autres).

Création du portail

Le portail Girlz in Web a été crée dans cette optique donc : créer un espace pro sur lequel des expertEs pourront faire connaitre leurs points de vue, découvertes et expériences. La plupart des contributrices n’ont pas de blog professionnel par ailleurs, par manque de temps souvent, par manque de confiance parfois. Le portail se veut donc un espace où elles pourront venir quand elles le souhaitent exprimer ce que bon leur semble en rapport avec leur métier en général ou les nouvelles technos en particulier. (et inversement :))

Cela s’est avéré pour pas mal d’entres nous, un véritable boost de visibilité en ligne.

Ligne éditoriale

On m’a souvent demandé de quoi on parlait sur le site, comment on abordait les problématiques et sujets dits « féminins ». Ce qu’entendaient par « féminin » mes interlocutrices/eurs, dans un cas cela veut dire « sujets de mag féminins », dans un autre cas cela veut dire angle éditorial « féministe ». Et c’est là que la complexité de l’exercice m’est apparue lorsqu’il me fallut expliquer ce qu’était Girlz in Web. En réalité ici nous n’abordons pas les problématiques culinaires ou cosmétiques, ni celle de la place des femmes dans le monde (du travail). Non. Le principe dans cet espace est de promouvoir l’expertise de femmes, qui par ailleurs ne se mettent pas assez en avant, sur des sujets très neutres en terme de genre, et très marqués en termes de web.

Si on regarde la liste des top blogs high tech ou marketing digital, on voit peu de blogueuses. Girlz in web est une réponse à cette lacune. Non pas qu’il faille absolument corriger cette erreur ou « rattraper les hommes ». Ce n’est pas du tout notre optique, les hommes ne sont pas du tout des ennemis ni des rivaux. Il est juste important / intéressant que les femmes adoptent mieux / plus les usages professionnels qui vont leur permettre de bien gérer leur carrière ou de mener à bien leurs projets. Et ça passe, notamment, par les compétences de prise de parole et de networking. On a visiblement moins naturellement ce réflexe, très bien, changeons ça.

Etant entendu que chaque contributrice du portail peut en profiter par la suite pour créer son propre espace de discussion, et que celles ayant déjà leur propre espace peuvent également venir contribuer sur Girlz in Web quand bon leur semble.

Appel à contributrices

En 2012 je souhaite faire participer encore plus de femmes sur ce portail. D’où qu’elles viennent, quels que soient leurs profils, quels que soient leurs points de vue, quelles que soient leurs activités, pourvu que tout cela se passe sur ou autour du web et des nouvelles technos. Journalistes, pigistes, blogueuses, rédactrices, marketeuses, chercheuses, étudiantes, directrices, CEO, stagiaires… Whatever, la diversité des expériences et des avis est enrichissante.

Je sais qu’il y a souvent, pour chacune qui souhaite contribuer, un souci de temps, de disponibilité physique ou mentale, d’inspiration. Que cela ne vous bloque pas, vous pouvez contribuer 1 fois tous les 8 mois, personne ne viendra vous accabler. Nous sommes, nous-mêmes au sein de Girlz in Web, toutes bénévoles (je répète : 100% bénévoles) et ne nous imposons pas de pression inutile. Il en est de même pour toute nouvelle énergie souhaitant s’impliquer (sur le portail ou ailleurs). Si vous pensez que vous ne savez pas bien écrire, essayez déjà ! L’équipe éditoriale constituée de Aurélie, Géraldine et moi-même sommes là pour en juger (notre jugement est bienveillant) et faire quelques retouches si nécessaire.

Plusieurs manières de contribuer sur le portail :

– avec des articles originaux, publiés pour Girlz in Web (je n’exige pas l’exclusivité a priori),

– avec des articles repris (duplicate content) pour celles qui acceptent que leurs articles soient relayés sur notre site (il existe une catégorie « a lire ailleurs » dédiée),

– en proposant des idées de sujets, des femmes à interviewer,

– en proposant de couvrir un événement,

– en nous faisant suivre des offres d’emploi ou des opportunités entrepreneuriales.

Et ça commence maintenant : vous connaissez des femmes qui ont des choses à dire / partager ? Faites-le moi savoir ! celina (at) girlzinweb (.) com

Mots de la fin

Vous l’avez compris, j’espère, Girlz in Web est un réseau d’expertEs. Et le réseau, bel et bien un réseau professionnel, dont le but est de booster la compétence de networking et la visibilité de ces expertEs. Nous n’avons pas de revendications, pas de messages vindicatifs à faire passer, les avis et visions sur « les femmes » sont aussi nombreux dans le réseau qu’il y a de femmes qui le constituent. Le portail est le pilier de ce positionnement.

Ce portail va connaître pas mal de changements d’ici le mois de mai de cette année, afin d’en faire un espace un peu plus représentatif de l’organisation de Girlz in Web. Je vous en dirai plus dans les mois à venir.

Merci encore de votre soutien, de vos relais, et au nom de toute l’équipe éditoriale et des Girlz in Web, je vous souhaite une excellente année 2012 !