Un web avec des filles dedans ! – Edito de rentrée

C’est ce qu’on vous promet et ce qu’on vous démontre depuis maintenant près de deux ans : il y a de nombreuses femmes qui travaillent et s’investissent avec talent dans le Net et les nouvelles technologies… et il y en aura de plus en plus.

Comment j’en suis aussi sûre ? Parce qu’à force d’observation et d’interrogation, je me rends compte que les filles, soi-disant peu technophiles, utilisent les outils et les réseaux avec beaucoup d’énergie pour (en vrac) : créer leur (e)business comme Céline Lazorthes et son Leetchi, ou encore pour faire connaître et diffuser leurs œuvres comme Amylee et Julie, mais aussi pour lancer leur marque comme notre copine Miss VickyWine et Anne-Laure Constanza et ses envies de fraises,  rassembler et animer des communautés comme Marlène Schiappa, ou encore pour s’émanciper d’un salariat qui ne les reconnait bien souvent pas à leur juste valeur (je veux dire : inférieure à celle que l’on accorde aux hommes) et créer leur propre activité de conseil, comme moi (au hasard) mais aussi Célina Barahona, et Sabine Coulon, les deux autres co-fondatrices de Girlz In Web. Et le pire (ou plutôt le meilleur) c’est que la plupart réussissent très bien dans leurs entreprises…
Et oui, d’après une étude récente les femmes managers ne seront payées comme les hommes qu’en 2109…
Quand ça ? Quand je ne serai plus de ce monde depuis déjà longtemps, que ma fille non plus et que ma petite-fille sera probablement déjà bien âgée ! Alors nombreuses sont celles qui, parmi les femmes volontaires et compétentes, n’ont pas envie d’attendre et ont choisi d’entreprendre ou de rejoindre des entreprises du Web…
C’est en effet certainement la meilleure manière d’accélérer le temps : grâce au dynamisme du secteur Internet où, c’est bien connu, le temps passe beaucoup plus vite qu’ailleurs et n’a pas tout à fait la même valeur, avec un peu de volonté et une bonne dose de compétences, on peut booster son accession à des postes à responsabilité et son business naissant.
C’est pourquoi cette année encore le réseau Girlz In Web, devenu maintenant une association de 100 adhérentes (champagne!), va continuer d’œuvrer et d’encourager toutes les vocations en valorisant, sur le portail, les expertises, les carrières et les projets des Girlz in web ; mais aussi en organisant des Workshops afin que vous puissiez bénéficier des compétences et de l’expérience des “pionnières” et des spécialistes en tous genres, et progresser… Et aussi à travers la participation et l’organisation d’autres événements plus relax pour simplement se rencontrer, réseauter, échanger autour d’un verre nos expériences de GirlzInWeb. Sans oublier les événements que nous co-organisons et dans lesquels nous nous investissons…
Enfin, après une année 2010-2011 riche en émotions et l’organisation réussie d’une première conférence “Les Amphis” autour du eCommerce, nous prévoyons bien sûr de sévir à nouveau et d’inviter d’autres femmes ultra-pointues à venir parler de leur métier, sur une thématique on ne peut plus buzzesque, j’ai nommé le marketing mobile…A suivre donc très bientôt !
Lucile Reynard
Présidente et co-fondatrice de l’association Girlz In web

Ne ratez plus nos événements !

Pour ne rien rater de l'actualité GIW, inscrivez-vous à notre newsletter. Promis nous ne vous inonderons pas d'envois, seulement l'essentiel.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

8 réponses

  1. Bonjour,
    je découvre votre site. Bravo ! Et une question : que faut-il faire pour y être auteure ? je bosse sur ce secteur depuis 1998, en freelance depuis 2003, et je suis tout à fait ok avec votre constat sur la place des femmes dans les métiers du web;-)

  2. Bonjour Marie !
    Pour y être auteure, envoyez un mail à girlzinweb[@]gmail.com… Un réponse vous sera faite très bientôt ! On espère aussi vous voir très bientôt à l’un de nos événements (pour être au courant suivez-nous via la newsletter et sur Facebook)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *