Jacinthe Busson

Retour sur le Workshop du 30 janvier dernier qui s’est tenu dans les locaux de l’école IESA multimédia. Au menu de cette session : le design émotionnel dans notre quotidien.

Et pour animer ce thème, Jacinthe Busson, co-fondatrice de la start-up Kontestapp.com et auteur du blog Ergophile.com.

Vous n’étiez pas à ce workshop ? Découvrez sans plus attendre la synthèse réalisée par Jacinthe Busson !

Lors de ce workshop, nous avons abordé les origines du design dans différents domaines comme par exemple le design d’objet, l’architecture, le graphisme, l’ergonomie et même le champ lexical utilisé dans des interfaces web et mobile.

Il faut savoir que le design émotionnel n’est pas quelque chose de nouveau dans notre quotidien mais le terme a surtout été démocratisé par Aaron Walter grâce à son livre « Design Emotionnel » de la collection Book Apart.


Afin d’expliquer simplement le principe du design émotionnel, prenons 2 exemples qui vous parleront sûrement :

L’usage des smileys

Ces icônes sont l’illustration parfaite de notre langage universel !
Lors d’une conversation écrite, peu importe la langue, l’usage de l’un de ces symboles peut donner une toute autre interprétation du récit exprimé avant.

Autre exemple…

Le langage corporel

Imaginez que vous visitez un pays inconnu dont vous ne connaissez pas la langue. Vous n’avez ni papier, ni crayon, ni Smartphone bien sûr. Afin de vous faire comprendre auprès d’un autochtone, vous allez commencer par sourire, puis mimer ce qui vous semble commun tout en émettant des bruits sous forme d’onomatopée pour affirmer vos mouvements. Les films muets sont aussi un bon exemple d’intemporalité et d’universalité pour transmettre des émotions via l’expression du corps.

Usage d’une mascotte

Le service de gestionnaire de tâches Astrid.com utilise sa mascotte pour illustrer des fonctionnalités précises de son interface ou bien pour avertir l’internaute suite à une action de sa part (notification, message d’erreur…)

Les émotions font partie de notre quotidien et nous permettent de communiquer avec autrui sous différentes formes.

Concernant le design émotionnel appliqué dans le design d’interface, cela peut être retranscrit sous plusieurs critères, par exemple :

  • Une mascotte,
  • Une ligne éditoriale,
  • Des fonctionnalités surprenantes,
  • Un contenu provocateur,
  • Etc …

Comment définir un persona pour son design d’interface ?

En ergonomie, certains concepteurs matérialisent leurs utilisateurs types (leurs cibles) à l’aide de Persona.

Cette méthode de travail peut-être aussi adaptée pour l’image de votre design ou de votre marque.

Voici ci-dessous les questions essentielles à se poser :

    • Quel est le nom de la marque ?
    • Qu’est-ce qui rend votre marque unique ?
  • Quelle personnalité ma marque doit-elle transmettre ? Pour vous aider, vous pouvez utiliser la photographie d’une vraie personne qui incarne les traits souhaités (personnalité, star, …). Si vous possédez une mascotte, décrivez sa personnalité.

 

  • Quelles vont être les traits de ma marque ? Listez 5 traits qui la caractérisent et 5 traits non souhaités.

 

  • Quel va être le ton utilisé : familier ? Fleuri ? Stricte ? Sobre ? Guindé ? N’hésitez pas à formuler quelques exemples de rédactionnels susceptibles d’être utilisés (message de bienvenue, message d’erreur, etc …)

 

  • Quel aspect graphique va être transposé visuellement ? Commencez par définir les grandes lignes de votre future charte graphique : des nuances de couleurs, le choix des typographies, etc …

 

  • Quelles fonctionnalités ou détails vont me permettre de me démarquer et de créer de l’engagement ? Exemples : Doodle de Google qui change selon l’actualité, la vidéo du jour proposée par MailChimp, etc …

 


Comme vous l’aurez compris, l’intérêt du design émotionnel va vous permettre d’offrir à vos utilisateurs une meilleure expérience et surtout de transmettre vos valeurs à travers une image de marque différenciatrice face à vos concurrents. Bien sûr, ce travail doit se réaliser en itération sur du long terme, sous des phases expérimentales qui vont vous permettre de trouver la « formule magique » qui correspondra à vos attentes et répondra aux besoins de vos utilisateurs.

Afin de vous aider et surtout de vous inspirer, vous trouverez plus d’exemples dans la présentation de ce workshop disponible sur SlideShare : http://www.slideshare.net/jacinthebusson/design-emo

http://www.kontestapp.com
www.ergophile.com

Jacinthe Busson